vendredi 3 septembre 2010

Hayastan, la route de la vie












En tant qu’anthropologue cinéaste d’origine arménienne, je veux restituer mes connaissances personnelles de l’Arménie, héritées de ma famille paternelle, par un projet multimédia retraçant mon voyage-enquête au cœur de l’Arménie historique. L’objectif du projet est d’explorer les grands traits culturels que les arméniens partagent à travers le monde : en Arménie, en Turquie, en France, aux Etats-Unis, au Liban, en Argentine, dans tous les coins du monde où les arméniens ont trouvé refuge lors du Génocide de 1915.

Pour rendre compte de mes questionnements sur les influences de mes origines arméniennes dans la construction de mon identité, j’ai choisi d’explorer de manière visuelle les grands traits culturels que sont le langage, la religion, les savoirs-faire, la musique, la danse, la gastronomie.

Je veux explorer les multiples facettes de chaque élément culturel à partir des Lieux symboliques en Arménie qui font l’objet de pèlerinages par les membres de la diaspora. L’enquête identitaire est donc illustrée par un voyage cultuel.

 Je vais recueilli trois visions complémentaires d’analyse pour analyser les concepts socioculturels et les monuments associés. Ces trois visions seront composées chacune de plusieurs intervenants. Ce sont les visions des membres de la diaspora, des habitants rencontrés durant le voyage, et des spécialistes (historiens, anthropologues, philosophes, journalistes, députés, etc…). Cette démarche scénaristique reflète la complémentarité des visions à la base de la notion de Peuple arménien, et les divergences de point de vue qui témoignent du rapport particulier que les arméniens entretiennent entre Identité et Nation.

Il ne s’agit pas d’isoler l’Arménie dans un territoire clos, encadré par des frontières, mais au contraire de présenter la culture arménienne au travers de ses différentes influences entre Asie et Europe, entre Orient et Occident, entre Nation et Diaspora.

Par ce projet multimédia, je souhaite questionner les relations qu’entretiennent les arméniens d’Ici et de la-bas vis-à-vis de leurs origines culturelles ; comment les conçoivent-ils ? Comment les vivent-ils au quotidien ? Comment et pourquoi réalisent-ils des pèlerinages sur des lieux symboliques ? Comment se représentent-ils l’Arménie historique et l’Arménie ?



Lire la suite :
http://hayastanarmenie.blogspot.com/

Aucun commentaire: